Progresser rapidement en dessin

Comme vous le savez maintenant après mon dernier article, mais plus on crée et plus on est créatif. La meilleure façon de devenir performant et de progresser rapidement en dessin peinture ou sculpture reste de pratiquer le plus possible… Et apprendre d’après nature, c’est encore mieux.

Pourquoi pratiquer le croquis ?

Progresser rapidement en dessin
Exemple de croquis en dessins numériques réalisés par Serely.

A force de pratique, on enregistre des données non seulement sur notre médium, mais aussi sur la façon dont se comporte un corps ou un objet dans l’espace, comment la lumière interagit entre divers élément, comment tout ça forme un tout et les moyens qu’on peut mettre en place afin de rendre ça en deux dimensions sur notre feuille. Apprendre à transcrire cette réalité tactile en image en deux dimensions demande beaucoup d’expérience (et d’expériences!) et de pratique. De même, pour réaliser une image totalement inventée, vous avez besoin de comprendre ce que vous faites pour donner non seulement un intérêt esthétique à votre image, mais aussi une crédibilité qui subjuguera votre spectateur et l’emmènera dans une autre dimension…. Celle que vous avez créé.

Il est bon de savoir qu’aucun peintre reconnu, aucun créateur, personne, n’a jamais négligé le dessin et l’apprentissage d’après modèle. Qu’appelons-nous modèle? Les photos, d’abord, les croquis d’après nature, le modèle vivant (les gens qui posent) ou le croquis de personnes réelles qui bougent pour de vrais. Ils sont tous passé par une maitrise plus ou moins académique du dessin avant de pouvoir produire des choses personnelles. Pablo Picasso était, par exemple, un dessinateur hors pair de formation académique et rendait comme personne la beauté réaliste d’une nature morte!

Je veux bien faire des croquis, mais comment faire?

Gérer son temps :

Vous vous dites que “vous n’avez pas le temps”, mais est-ce vrai ? Si, à la fin d’une journée, vous faisiez le bilan, combien de minutes auriez-vous gagné si par exemple, vous aviez accepté de supprimer la “pause FB” du goûter ou le trainage sur Instagram ? Il n’y a rien de mal à procrastiner, seulement lorsqu’on procrastine, le manque n’est plus une excuse. 😉 

Alors la première chose à faire est de prendre de bonnes habitudes. Pour progresser rapidement, si c’est là votre objectif, le mieux étant d’en faire tous les jours. Je vous propose de revoir votre organisation et vos habitudes pour intercaler une petite heure de croquis par jour. On ne se rend pas compte parfois à quel point notre emploi du temps est surchargé de temps morts qui nous font perdre du temps sur d’autres objectifs. Pendant plusieurs semaines, vous allez vous créer une routine : tous les jours, contre vents et marées, vous vous mettrez à la même heure devant votre carnet de croquis. Au début, vous devrez vous mettre un rappel puis au fur et à mesure ça deviendra un vrai automatisme.

Préparer les séances en amont :

Au départ, fixez vous un objectif simple et plaisant avant de corser la difficulté.  Restez d’abord dans votre zone de confort, afin de prendre confiance en vous et d’amorcer tranquillement le mouvement.

Pour du croquis d’après photos : Constituez-vous une petite bibliothèque d’images qui vous inspirent d’après cet objectif. Par exemple “je veux progresser en anatomie”.  Faites le avant la séance, ça vous évitera de perdre du temps sur votre pratique : ce qui est fait n’est plus à faire.

Progresser rapidement en dessin
Croquis d’Athéna en noir et blanc d’après photo, par Serely. L’objectif ici était de travailler la couleur et la lumière

Pour du croquis d’extérieur : repérez les “spots”, les temps de trajets, les bonnes conditions avant la séances. Ensuite, choisissez votre matériel en fonction de ce que vous voulez travailler et de que vous voulez faire. Si votre objectif est de faire un maximum de croquis en un minimum de temps, les crayons HB/4B paraissent tout indiqué. Si vous aimeriez travailler votre médium favori, et bien… travaillez avec votre médium. Très logiquement, nous arrivons au point suivant :

Se fixer un objectif : avant la séance, juste avant, vous allez vous demander à quoi va vous servir la séance de croquis que vous allez ardemment accomplir. Progresser c’est bien, mais avancer pour atteindre un objectif c’est mieux. Vous aurez d’autant plus envie de poursuivre ces exercices qu’ils vous apporteront quelque chose dans votre pratique. Pour ce faire, cernez d’abord vos lacunes puis préparez vous des exercices qui vous permettront de travailler ce point précis dans cette séance précise. Des idées d’exercices, il en existe pléthore et vous pouvez même vous en créer vous même!

Une fois tout ça accompli en amont, vient la grande heure H, celle où vous allez développer votre potentiel un peu tous les jours : l’heure du croquis! Et on se lance.

Progresser rapidement en dessin grâce à des séances de croquis ciblées : 

Vous avez du mal à laisser aller votre trait, vous vous sentez crispé quand vous dessinez, vous voulez gagner en expressivité?

Choisissez cinq poses de modèles vivants, donnez vous un temps très court (2min max) et avec un gros pinceau et de l’encre de chine, résumez la pose en quelques gestes simples sur une feuille A4… Ou encore plus grand! Une pose par format.

Vous aimeriez donner un aspect plus réaliste à vos idées?

C’est peut-être un problème de lumière : posez un objet simple devant vous, comme une peluche, un fruit, ou un cube. Et faites une série de croquis au crayon en changeant la source lumineuse entre deux croquis. Prenez bien votre temps pour observer les nuances. Et soyez hyper soigneux sur vos hachures.

Vous voudriez développer un univers bien à vous, sortir de votre zone de confort, faire des tests pour trouver l’inspiration?

Donnez vous des contraintes! “Je vais représenter ce paysage unique à partir de lignes horizontales qui suit le modelé”. Vous pouvez choisir que deux couleurs, une claire et une foncée, et faire une série de croquis uniquement avec celles-ci et voir ce que ça rend. Vous pouvez aussi tester un outil inconnu de vous ou que vous maîtrisez mal. Ou tester le pointillisme.

Vous voulez progresser en anatomie?

Alors ça c’est un exercice génial donné par Gromy dans ses cours. Décomposer le corps en volumes simples et représenter les volumes dans l’espace. D’ailleurs, voici la vidéo pour vous donner envie de vous y intéresser : https://www.youtube.com/watch?v=IR3mQ4_KYac

Pour tout travailler en une ou plusieurs séances, je propose la Nature Morte :

Une corbeille de fruits, une lumière sympa, quelques éléments de votre cuisine. Prenez le temps de travailler votre composition en réel avant de vous lancer dans votre étude. Puis choisissez un format assez grand, de la peinture, et sélectionnez vos couleurs en fonction de ce que vous voyez. Installez vous confortablement, prenez le temps de placer tout votre matériel à portée de main. Ensuite, esquissez soigneusement votre composition sur votre format. En effet, tout ce que vous aurez compris à ce stade ne sera pas à corriger avec la peinture.

Une fois l’esquisse au crayon terminée, séparez chaque zone en fonction de leur luminosité. Observez bien votre modèle : où se trouvent les zones de lumières, d’ombre ou médium? Et appliquez les couleurs en respectant les valeurs lumineuses : une pomme rouge, avec le rouge clair, foncé et moyen par exemple. Puis peaufinez.

Vous êtes en panne d’idée?

Pourquoi ne pas illustrer le passage d’un conte populaire, le paragraphe d’une chanson qui vous parle, ou inventer une machine diabolique? Ou encore réinventer un personnage de série/film/roman qui vous plait? Tentez la peinture libre ou le modelage ! Nourrissez votre monde imaginaire à l’aide de croquis d’inspiration sur des thèmes inspirants. Cet exercice est excellent, non seulement pour progresser rapidement en dessin mais aussi pour avoir des tonnes d’idées partout.

Vous cherchez à vous créer un style?

Et si vous faisiez des croquis “à la façon de” en vous réappropriant les codes et l’univers d’un artiste/mouvement/créateur qui vous plait? Par exemple, “le chaperon rouge à la façon croquis de stylisme”, “ma femme à la façon de Picasso période cubiste” ou “ma cuisine à la façon de Dali” ou “l’oncle Picsou façon Moebius”? Non seulement cela vous fera tester d’autres codes de représentation, mais en plus ça vous pousse à vous renseigner sur la démarche artistique d’autres personnes, et allez savoir ce qui pourra sortir de ce genre d’expérimentations.

Bref vous l’aurez compris : pour progresser rapidement en dessin peinture et sculpture, pratiquez le croquis. Donnez-vous des objectifs, installez-vous dans des habitudes, et surtout : AMUSEZ-VOUS.

Sur ce, bonne peinture à tous et à toutes 😉

Artiste peintre et Chaman d'un monde qui n'existe pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × un =