les coupes de feu et d'eau par Serely

Dans mon exploration des différents matériaux facilement accessibles, j’ai testé dernièrement la pâte polymère à cuire. Ainsi naissent les coupes de feu et d’eau par Serely. Ces pâtes sont géniales parce que le résultat de la phase de modelage est celui obtenu après cuisson. La pâte marque tout et restitue tout, il n’y a pas de retraits de matière comme à l’argile. Donc, je me suis amusée à créer deux coupes pour les fêtes des mères et des pères qui approchent à grands pas.

Procédé de création – les coupes de feu et d’eau par Serely :

les coupes de feu et d'eau par Serely
Le duo élémentaire : l’eau et le feu.

L’idée était de réalisée une forme simple, la coupe, mais de la travailler avec plein de petits détails. Je voulais d’abord tester la résistance des détails à la cuisson. Et bien, je ne suis pas déçue. Tous les petits motifs creusés et modelés sont parfaitement restitués. Je voulais obtenir une forme irrégulière, comme si cette dernière était extraite d’un objet plus grand. Dans ma tête, il s’agissait de futures allégories du feu et de l’eau. Ensuite, je les ai peintes à l’acrylique extrafine, en jouant avec la matière de la peinture.

Les finitions : les coupes de feu et d’eau par Serely

La coupe d’eau est destinée à ma maman. Je voulais donner un effet précieux, sans perdre de vue la force de cet élément. J’ai donc choisi un bleu profond, sombre et riche en nuances. J’ai ajouté une touche de doré par transparence pour donner l’aspect précieux.

La coupe de feu est destinée à mon papa. J’ai voulu jouer avec le flamboiement de l’élément. J’ai donc travaillé en coulures et en contrastes. J’espère que la puissance du feu se ressent.

 

 

Artiste peintre et Chaman d'un monde qui n'existe pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + treize =