peindre à l'aquarelle sur tous les supports

Voici un problème connu de la plupart des aquarellistes : il est délicat voire parfois impossible de peindre à l’aquarelle sur autre chose que du papier. Et attention, pas n’importe quel papier : un papier à la fois fort et délicat. Tel l’homme idéal, ce papier fort au cœur tendre n’absorbera pas trop mais saura en valeur la couleur de vos pigments. Si peindre sur du bon papier est une régal et une fierté, il est parfois plus économique ou tentant de varier de supports. Donc : comment peindre à l’aquarelle sur tous les supports ?

Peindre à l'aquarelle sur tous les supports
La palette et son artiste. “Je vais mettre de l’aquarelle ici, là, là, et puis ici aussi.”

1 -Peindre à l’aquarelle sur presque tous les supports grâce au fiel de bœuf

Le fiel de bœuf est un composé assez commun dans les beaux-arts. Il sert notamment d’agent mouillant lors de la préparation de la peinture. En effet, il arrive que l’eau soit trop “lourde” ou les pigments trop légers pour se mélanger entre eux. Afin de régler ce problème, on ajoute d’abord un peu de fiel de bœuf aux pigments, puis on ajoute l’eau afin de former une pâte homogène. Cette pâte sera ensuite incorporée au liant qui nous intéresse.

Mais il présente d’autres propriétés. En effet, appliqué sur un support, il facilite la glisse du pinceau et le dépôt d’une peinture. Il permet de faire des effets intéressant aussi, comme une huile repousserait l’eau. Enfin, il permet de dégraisser les fonds et de faciliter l’accroche de la couleur sur énormément de supports, comme une toile par exemple. Donc, il permettrait de peindre à l’aquarelle sur presque tous les supports, même sur du métal apparemment.

Je ne connais pas vraiment le mode d’action du fiel de bœuf sur l’aquarelle et les détrempes. Ni pourquoi il agit comme facilitateur de mélange pour les pigments. Mais c’est un produit fiable, utilisé depuis un certain temps aux caractéristiques intéressantes qui méritent que je me penche dessus. Prochainement !

2 – Maroufler le papier

peindre à l'aquarelle sur tous les supports
Marouflage du papier : exemple d’une peinture aquarelle destinée à mon petit bout, marouflée sur du carton-mousse. Ca tient droit !

Vous avez une belle planche de bois, elle est superbe mais… vous voulez peindre à l’aquarelle dessus. Comme j’aime les défis, je vous ai trouvé une petite solution qui règle deux problèmes au lieu d’un. Non seulement votre papier ne gondolera plus lorsque vous peindrez, mais en plus, vous aurez une belle peinture sur bois à présenter et à exposer. Ainsi, maroufler son papier permet de peindre à l’aquarelle sur tous les supports planes aptes à recevoir de la colle, mais aussi à garder votre papier bien plat et à présenter votre travail différemment.

Le principe du marouflage :

Le marouflage du papier consiste à coller le-dit papier sur un support plus rigide. Mais aussi de faire en sorte que le papier et le support ne fasse plus qu’un. Ce n’est pas un collage d’écolier, mais une manipulation qui demande précision et entrainement.

Avec quelle colle maroufler :

Si vous voulez conserver votre papier et votre peinture dans de bonnes conditions, je vous conseille de choisir une colle à PH neutre. Si vous avez un doute, testez votre colle au papier tournesol avant de l’appliquer sur votre beau papier d’aquarelle. Ainsi, les colles à tapisser, les colles vinyliques d’encadrement ou encore le liant acrylique font très bien l’affaire. Et vous voulez faire en sorte que votre collage soit réversible afin de sauver le papier en cas de dommage fait au support, optez pour les colles traditionnelles de peau ou de poisson. Attention cependant, réversible signifie “sensible à l’humidité. De plus, ces colles sont d’origine organique : il faudra les protéger contre la moisissures.

Sur quel support maroufler son papier :

Sur tous les supports supportant la colle et présentant une surface parfaitement plane. Vous pouvez maroufler sur une planche de bois ou de médium, sur toile, sur carton… Néanmoins, si vous marouflez sur un carton ou une planche en bois fine, pensez à enduire de colle le verso de votre support. En effet, la colle en séchant risque d’exercer une forte traction qui pourrait déformer votre support.

Comment maroufler du papier :

Tout d’abord, on commence par humidifier le papier pour détendre ses fibres. Ainsi, lorsque l’eau se sera évaporée, les fibres du papier se contracteront autour de la colle et ne gonfleront pas plus à cause de l’humidité de cette dernier. On l’humidifie pour s’assurer de conserver son papier bien plat.

On encolle ensuite le support avec la colle choisie, en appliquant en couches ni trop fine, ni trop épaisse mais surtout égale. Car tout amas de colle formera un relief sous votre papier. Puis on applique de la colle sur son papier encore humide. Quand l’encollage est prêt, on dépose doucement et progressivement son papier sur le support. C’est l’étape délicate du processus, soyez précautionneux. On pose un papier de protection et on presse sur notre papier marouflé du centre vers l’extérieur. Ceci vise à faire sortir les bulles d’air et les surplus de colle. Ces surplus, on les essuie tout de suite après avec un chiffon humide. Une fois secs, ils ne s’enlèveront plus. On pose ensuite notre marouflage sous presse, ou sous quelques gros livres, toujours sous notre papier de protection.

3 – Les apprêts spéciaux Aquarelle :

Alors oui je sais, l’aquarelle est si belle qu’on voudrait en mettre de partout. On aimerait pouvoir peindre à l’aquarelle sur tous les supports, et être complètement libre ! Si le fiel de bœuf ne vous a pas convaincu et que le marouflage du papier vous semble trop laborieux, les apprêts sont peut-être la solution. Ils sont faciles d’utilisation et s’utilisent comme un Gesso acrylique classique : c’est la solution la plus simple pour peindre à l’aquarelle sur tous les supports. A base d’acrylique, ils forment un film souple et résistant, apte à recevoir la peinture aquarelle.

Par exemple, vous avez effectué une gravure dans une planche en bois et vous aimeriez l’embellir de vos pigments à l’eau gommée ? Ou alors vous aimeriez ajouter des lavis par-dessus une peinture acrylique ? Il existe un apprêt spécial aquarelle très sympa, et surtout transparent. Si vous recherchez un grain de papier plus fort simulant les fibres d’un beau papier grain torchon, c’est possible aussi. Et si vraiment, vous aimeriez peindre sur des fonds de couleurs différentes,

Pour conclure :

Je dirais que pour peindre à l’aquarelle sur tous les supports, la solution la plus simple à mettre en place est l’apprêt spécial aquarelle. Je testerai le fiel de bœuf et ses possibilités très prochainement : je risque d’en avoir besoin pour confectionner d’autres couleurs. Le marouflage est très bien si vous tenez à votre beau papier, et que vous souhaitez présenter vos travaux différemment.

Sur ce, je vous souhaite bonne peinture à tous et à toutes !  😉

 

Artiste peintre et Chaman d'un monde qui n'existe pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × un =