à quoi sert le carnet de croquis

Question existentielle s’il en est, mais diantre à quoi sert le carnet de croquis ? Le carnet de croquis représente souvent comme le B à Ba de l’artiste et du créatif, mais il arrive parfois qu’on ne voie pas l’utilité d’un tel objet. Pourtant, ses usages sont multiples et il est réellement essentiel. Voyons un petit peu ensemble comment se servir d’un carnet de croquis.

1 – Le carnet de croquis comme journal intime

Imaginons que vous baladiez votre carnet partout. Pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable et croquer les moments forts qui jalonnent votre vie ? Personnellement, j’ai plaisir à me replonger dans mes anciens carnets. Ayant dessiné plein de souvenirs dedans, l’époque à laquelle je le trimballais me revient en pleine tête. C’est comme plonger la tête dans une bassine pleine de l’esprit de l’époque, un peu comme lorsque l’on réécoute la playlist du lycée.

Ainsi, avec votre carnet en main, devenez un “chasseur de moment”. Traquez les souvenirs et représentez-les. Vous pouvez accompagner les dessins de petits textes, une légende, ou incorporer les croquis directement à un récit. Non seulement vous travaillerez le dessin, mais aussi votre univers à vous, ce qui vous rend unique. A force de dessiner sur le vif, vous adopterez votre propre style.

à quoi sert le carnet de croquis
Une page où le talent n’a d’égal que la qualité artistique… Mais on s’en fiche. Ce n’est pas le but. J’ai le sourire en la regardant.

2 – Le carnet de croquis comme réservoir à idées

C’est une pratique que j’ai adoptée récemment : le carnet de croquis comme réservoir à idée. Suis-je la seule à percevoir des idées lorsque je regarde un objet ? Donc, je fais une photo, un croquis rapide et je note ce qui me vient à l’esprit. J’enregistre les idées qui me sont venues lors de la contemplation d’un objet ou d’une situation. Ainsi, je suis non seulement une chasseuse de souvenirs, mais aussi d’idées !

Comme ça, vous pouvez aussi faire des études plus ou moins poussées de l’objet qui vous intéresse. Non seulement vous travaillez le dessin, la perspective ou le volume mais en plus vous générez des idées pour vos prochaines créations. Vous pouvez noter tout ce qui vous passe par la tête. Par exemple, si vous êtes illustrateur, vous pouvez croquer une chambre d’enfant, et noter “ajouter des jouets en vrac et des peluches”, ou encore “un alphabet coloré”… Si vous êtes designer, vous pouvez annoter toutes les caractéristiques intéressantes d’un objet, pour vous en resservir plus tard.

Bref : à quoi sert le carnet de croquis ? D’aide-mémoire à idées.

à quoi sert le carnet de croquis
En feuilletant un livre, je suis tombée sur ces urnes funéraires amérindiennes. L’effet a été assez fort sur ma personne : il fallait que j’enregistre ce qu’elles m’inspiraient.

3 – Le carnet de croquis comme incubateur à idées

Parce que l’idée seule ne suffit pas, il faut aussi la développer et l’exploiter. Je vous propose alors d’utiliser votre carnet de croquis pour tester l’idée et la faire mûrir. Je varie les poses, les proportions, les couleurs… Et lorsque je passe sur ma toile, tous les problèmes posés par la composition sont déjà résolus. Mon sujet est plus maitrisés et je sais où je vais.

Donc, on utilise aussi son carnet de croquis pour développer son idée et la décliner, afin de choisir la version qui nous plaira le plus. Pas besoin que le croquis ressemble à quelque chose. On peut tester une composition, une lumière, une pose. Pour un design, on peut tester différentes solutions, proportions ou déclinaisons. On pousse le truc à fond quoi… Et le carnet de croquis devient vivant, témoin silencieux de nos idées et de nos interrogations existentielles… Comme “et la tête, je la fais comment ? Plutôt à droite ou à gauche, ce truc ?”

à quoi sert le carnet de croquis
Jouer avec les proportions, les positions, ou les postures : mes petits personnages seront mûrs à point lorsque je voudrai les peindre.
à quoi sert le carnet de croquis
Non, ceci n’est pas un essai raté pour imiter Picasso et son cubisme, mais bel et bien un test de composition rapide pour une future peinture. Voyez ? Pas besoin de créer une œuvre d’art à chaque page.

4 – Le carnet de croquis comme “brain storming”

J’avais vu l’idée de faire des déclinaisons de mon Puik-Puik pour des cartes. Alors j’ai testé des Puik en forme de signes astrologiques. J’ai aussi testé des Puiks avec des déguisements. Des Puiks qui font les fous, des Puiks à la plage, des Puiks qui font dodo, Puik-Puik s’est transformé en Martine du croquis. Alors voilà : comme on ne peut pas attendre que l’idée vienne à nous tous les jours, nous devons aller vers l’idée. Tant pis si c’est du caca. Il faut générer plein d’occurrences pour stimuler sa créativité… Et le carnet de croquis est l’endroit parfait pour ça. En effet, si vous “brainstormez” sur feuilles volantes, toutes vos associations d’idées risquent de se perdre. Avec le carnet de croquis, elles restent au même endroit. Il suffit de l’ouvrir pour tomber sur une idée de dessin presque exploitable.

Puik-Puik is everywhere.

En conclusion : à quoi sert le carnet de croquis ?

L’outil possède un énorme potentiel. Il existe autant d’usages que de créateurs. Je vous ai donné quelques pistes ceci dit, afin que le sujet soit moins obscur. Et voilà à quoi sert le carnet de croquis : à tout ce que vous voudrez. Vous pouvez très bien vous en servir seulement pour faire des dessins d’études en noir et blanc et progresser rapidement. Ou vous en servir pour garder un trace plus personnelle de votre quotidien. Générer des idées… Ou les tester avant applications. La finalité étant surtout qu’il vous aide à rester créatif, motivé et vous accompagne lors de vos créations.

Sur ce, je vous souhaite bonne peinture à tous et à toutes 😉

Artiste peintre et Chaman d'un monde qui n'existe pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × un =